DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Pays-Bas, sans surprise, l'opposition de gauche remporte les municipales

Vous lisez:

Au Pays-Bas, sans surprise, l'opposition de gauche remporte les municipales

Taille du texte Aa Aa

C’est une mauvaise nouvelle pour le gouvernement, à un an des législatives, mais un excellent présage pour Wouter Bos, le chef des sociaux-démocrates. Son parti obtient 1988 sièges, et selon un sondage, si ce scrutin avait été législatif, 46% des Néerlandais l’auraient désigné chef du gouvernement, contre 23% pour Jan Peter Balkenende. Le parti chrétien-démocrate de l’actuel Premier ministre obtient 1754 sièges, soit 300 de moins qu’en 2002.

Les listes populistes sont elle aussi en net recul, dans son fief de Rotterdam l’extrême-droite est même battue par les sociaux-démocrates. Cette année, tous les responsables politiques de premier plan ont participé à la campagne, un fait inhabituel qui atteste des enjeux nationaux. Il faut dire qu‘à un an des législatives, les Pays-Bas font face à de multiples problèmes, comme la récession économique, les tensions avec la communauté musulmane, ou encore le “non” néerlandais au référendum sur le traité constitutionnel européen.