DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Hamas dans la ligne de mire d'Israël

Vous lisez:

Le Hamas dans la ligne de mire d'Israël

Taille du texte Aa Aa

L’Etat hébreu menace d‘éliminer les dirigeants du mouvement palestinien y compris le Premier ministre désigné Ismaël Haniyeh si les attaques anti-israéliennes reprennent. Aucune indulgence pour les terroristes dit le ministre israélien des Transports : “Toute personne impliquée dans des actes terroristes ou qui est responsable d’actions terroristes ne bénéficie d’aucune immunité, et peu importe la position qu’elle a. Haniyeh ou n’importe qui d’autre n’est pas protégé parce qu’il a été élu. Cela ne justifie en rien des actes terroristes. S’ils sont impliqués, il n’y a aucune immunité.”

Des menaces qui n’effraient ni le Hamas ni les Palestiniens, répond Ismaïl Haniyeh: “j’ai l’habitude des agressions israéliennes, le peuple palestinien ne fléchira pas.” C’est dans ce climat de tension que la Banque Mondiale annonce le versement d’une aide d’urgence de 35 millions d’euros à l’Autorité palestinienne et ce afin qu’elle couvre ses besoins immédiats. Une bouffée d’oxygène alors qu’Israël joue la carte de la fermeté. A trois semaines des législatives et alors que la campagne électorale démarre, Ehud Olmert, le Premier ministre israélien par intérim tente de montrer que Kadima, le nouveau parti centriste ne peut être accusé de laxisme par la droite israélienne.