DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Carton rouge en Allemagne contre la prostitution forcée

Vous lisez:

Carton rouge en Allemagne contre la prostitution forcée

Taille du texte Aa Aa

Pour marquer la Journée internationale de la femme et à trois mois de la Coupe du monde de football en Allemagne, le Conseil national des Femmes a donné mardi à Berlin le coup d’envoi d’une campagne de sensibilisation contre la prostitution forcée et la traite des êtres humains.

Baptisée Ab pfiff, “coup de sifflet final”, cette opération est parrainée par la fédération allemande de football. Brunhilde Raiser, la présidente du Conseil national des femmes explique que la prostitution connaît une hausse spectaculaire lors des grands événements sportifs en particulier la prostitution forcée. Les chiffres les plus alarmants circulent. 40 000 prostituées d’Europe de l’Est pourraient se retrouver sur les trottoirs allemands contre leur gré. La prostitution légale existe aussi en Allemagne. Son statut est reconnu depuis 2003 et cette jeune femme originaire de l’Est de l’Europe affirme “se réjouir de la compétition sportive à venir et de son lot de nouveaux clients potentiels. Elle n’hésite pas à dire qu’elle est heureuse et elle leur souhaite bienvenue”. Le parlement européen veut lui aussi lutter contre la prostitution forcée. Sa commission des Droits de la femme organise ce mercredi un séminaire sur ce sujet. Elle rappelle que chaque année 100 000 femmes sont victimes du trafic des êtres humains en Europe.