DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Prodi : "pas de débat télévisé, si la conférence de Berlusconi est maintenue"

Vous lisez:

Prodi : "pas de débat télévisé, si la conférence de Berlusconi est maintenue"

Taille du texte Aa Aa

Sauf coup de théâtre, les duels télévisés entre Romano Prodi et le chef du gouvernement italien n’auront pas lieu. Le chef de file de la coalition de centre-gauche aux législatives d’avril a annoncé hier qu’il n’y participerait pas si une conférence de presse de Silvio Berlusconi était organisée après les débats télévisés.

“S’il renonce à faire sa conférence de presse, a déclaré Romano Prodi, moi le 13 mars, je viendrai s’il le faut à pied au débat télévisé ! Ce n’est pas un problème. Berlusconi a refusé d’en faire un en 2001. Ce n’est pas une tragédie si l’un des deux refuse mais c’est clair que ce n’est pas mon cas.”

La conférence de presse prévue deux jours avant les élections a été décidée par une instance parlementaire composée en majorité de membres de la coalition de centre-droit de Berlusconi. Le chef du gouvernement italien a estimé que l’attitude de Prodi était illégitime et irresponsable et que son rival voulait se soustraire aux règles fixées par le parlement et défier la loi. “Si Prodi ne vient pas, j’exigerai que la RAI me donne suffisamment de temps pour exposer mon programme et le bilan de mon gouvernement”. Les adversaires de Prodi l’accusent de vouloir éviter un duel avec il Cavaliere de peur de faire face à un leader charismatique. La coalition de centre-gauche, elle, dénonce la mainmise de Berlusconi, magnat des média italiens, sur le service public télévisé.