DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'ayatollah Ali Khamenei frappe du poing face aux Occidentaux.

Vous lisez:

L'ayatollah Ali Khamenei frappe du poing face aux Occidentaux.

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain du renvoi du dossier nucléaire de l’AIEA à l’Onu, le guide suprême iranien a affirmé que “le peuple et les dirigeants iraniens comme l’acier, résisteront à toute pression, ou conspiration”. L’Iran qui entend bien poursuivre sa politique d’enrichissement, malgré la perspectice d’une action du Conseil de sécurité de l’Onu à son encontre.

Hier, devant une foule compacte et acquise, le président Ahmadinejad a affiché sa détermination, “pas question de se laisser intimider” a-t-il martelé. Tension très vive donc, c’est un nouvelle phase dans la crise, et l’on craint l’escalade. L’AIEA a appelé au calme et au dialogue. Dans les rues de Téhéran, on s’interroge : “Le renvoi du dossier nucléaire iranien devant le Conseil de la sécurité aurait pu être évité grace à la diplomatie, dit cet homme. Il ne faut pas imposer des sanctions à l’Iran, le premier message du Conseil de sécurité, ce sera les sanctions, et cel finira par la guerre.” “ A mon avis, estime cet autre iranien, des sanctions auront des conséquences beaucoup plus politiques qu‘économiques, on subit déja des sanctions des Etats-Unis et de leurs alliés, le résultat sera plus politique.” Des sanctions, si les mots ne suffisent pas, c’est ce que ne cessent de demander les Etats-Unis. Un recours ultime que refusent catégoriquement la Russie et la Chine.