DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Portugal change de président

Vous lisez:

Le Portugal change de président

Taille du texte Aa Aa

Anibal Cavaco Silva a officiellement été investi chef de l’Etat lors d’une cérémonie devant le Parlement à Lisbonne. L’ancien Premier ministre de centre-droit succède au socialiste Jorge Sampaio. Il est le quatrième président élu de la jeune république portugaise. Quelques 900 personalités portugaises et étrangères ont assisté à sa prestation de serment.

Elu dès le premier tour de scrutin le 22 janvier dernier, il est le premier président de droite depuis la Révolution des Oeillets en 1974. Néanmoins il devra cohabiter avec un Premier ministre de gauche, le socialiste José Socrates. Le nouveau président compte bien mettre son nez dans les affaires de l’Etat, mais sa marge de manoeuvre semble limitée. Devant le Parlement il a prôné le dialogue comme vecteur de stabilité politique : “Je crois que le président de la République doit suivre de près l’action du gouvernement en faisant la promotion d’une stabilité dynamique du système politique démocratique. Je crois aussi que les défis auxquels le Portugal fait face en ce moment historique, exigent une réponse d’une présidence qui favorise des consensus élargis autour de grands objectifs nationaux”. Garant du bon fonctionnement des institutions, le chef de l’Etat portugais a une autorité morale importante mais des pouvoirs exécutifs limités, même s’il dispose du droit de dissolution du Parlement.