DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran s'entête, à quelques jours de passer devant le Conseil de sécurité de l'Onu

Vous lisez:

L'Iran s'entête, à quelques jours de passer devant le Conseil de sécurité de l'Onu

Taille du texte Aa Aa

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a saisi l’occasion d’un voyage dans l’ouest du pays pour évoquer à nouveau le dossier nucléaire de l’Iran et les pressions incessantes dont il fait l’objet.

“Les Iraniens ne sont pas habitués à se laisser intimider. Nous ne nous rendrons pas”, a t-il déclaré devant la foule. Pendant ce temps à Washington, le crédo américain ne change pas. Condoleezza Rice, Secrétaire d‘état : “Aucun pays ne nous pose peut-être de plus grand défi que l’Iran. Ce pays semble déterminé à développer l’arme nucléaire contre l’avis de la communauté internationale. L’Iran est le banquier central du terrorisme”.

Washington affirme en tout cas toujours chercher une solution diplomatique à la crise. Une solution diplomatique, c’est aussi ce qu’espère Serguei Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères, qui se plaît à rappeler aux Américains le bourbier irakien : “Nous ne voulons pas être ceux qui vont rappeler à tout le monde qui avait raison et qui avait tort au sujet de l’Irak. Bien que la réponse soit évidente”.

Le Conseil de sécurité de l’Onu réuni au complet devrait commencer à travailler sur le dossier en début de semaine prochaine, on s’attend plutôt d’abord à une déclaration forte de sa présidence qu‘à une prise de sanction immédiate.