DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'université parisienne de La Sorbonne évacuée par les forces de l'ordre

Vous lisez:

L'université parisienne de La Sorbonne évacuée par les forces de l'ordre

Taille du texte Aa Aa

Barricades, occupations, évacuation, affrontements, les étudiants français musclent la mobilisation contre le contrat première embauche (CPE).

Envahie hier en fin d’après-midi par plusieurs centaines d‘étudiants, et devenue le symbole de la contestation anti-CPE, l’université parisienne de La Sorbonne a été évacuée par les forces de l’ordre vers 4 heures du matin. Une intervention – à coup de gaz lacrymogènes et parfois de matraque – sur “réquisition” du recteur de l’Académie de Paris, a fait savoir la préfecture de police. Dix minutes ont suffi aux CRS pour vider l‘établissement qui n’avait plus connu pareille agitation depuis mai 1968. Sur les 84 universités du pays, environ la moitié est perturbée voir bloquée. La situation a poussé le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy à écourter sa visite aux Antilles. Le Contrat nouvelle embauche permet à une entreprise d’embaucher un jeune de moins de 26 ans et éventuellement de le licencier sans motif dans les deux ans. Une système source de précarité selon les manifestants, soutenus par les principales organisations syndicales du pays.