DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mort de Slobodan Milosevic en détention à la Haye

Vous lisez:

Mort de Slobodan Milosevic en détention à la Haye

Taille du texte Aa Aa

L’ancien président yougoslave, prisonnier du TPI, est décédé en prison aux Pays-Bas. Âgé de 64 ans, Slobodan Milosevic souffrait de problèmes cardiaques et d’hypertension artérielle. Une autopsie complète a été ordonnée, de même qu’un examen toxicologique, afin de déterminer les causes de sa mort. Selon l’un des avocats de Milosevic, l’ancien-Président de Yougoslavie n‘était pas enclin à se suicider.

Slobodan Milosevic était jugé par Tribunal Pénal pour l’Ex-Yougoslavie à La Haye aux Pays-Bas. Il était accusé de crimes de guerre, crimes contre l’humanité et de génocide pour son rôle dans les guerres en Croatie et Bosnie (1991-1995) et au Kosovo (1998-1999). Débuté en 2002, le procès devait s’achever cette année. Les audiences avaient été interrompu à de nombreuses reprises en raison de ses problèmes de santé. Recemment le TPIY avait rejetté une demande de remise en liberté provisoire formulée par Milosevic qui souhaitait se rendre en Russie pour se faire soigner. Les juges estimaient que les garanties suffisantes n‘étaient pas apportées. Le Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère Javier Solana a espéré samedi que la mort de l’ancien président yougoslave Slobodan Milosevic aiderait la Serbie “à regarder définitivement vers l’avenir”. Une page se tourne pour le TPI. Après le suicide de Milan Babic, le tribunal perd là son plus célèbre prisonnier. D’autant plus que le criminels de guerre présumés Ratko Mladic et Radovan Karadzic courent toujours.