DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La polémique sur les circonstances de la mort de Milosevic se poursuit

Vous lisez:

La polémique sur les circonstances de la mort de Milosevic se poursuit

Taille du texte Aa Aa

Les résultats de l’analyse toxicologique ne seront pas annoncés avant plusieurs jours. La polémique sur les circonstances de la mort de Milosevic a donc encore le temps de rebondir.

Une polémique lancée dès samedi par ses proches qui défendent la thèse de l’empoisonnement. Pour étayer ces accusations, Zdenko Tomanovic – avocat de l’ancien dirigeant yougoslave – a produit hier une lettre que son client aurait écrite la veille de sa mort. Lettre dans laquelle Slobodan Milosevic se dit victime d’une tentative d’empoisonnement. Il s’appuie sur de récentes analyses de sang ayant révélé de fortes doses d’un médicament utilisé contre la lèpre et la tuberculose. Les accusations se multiplient mais le TPIY reste prudent. La procureure Carla Del Ponte a refusé hier de commenter ce qu’elle qualifie de “rumeurs”, et elle est déterminée à poursuivre son travail : “Les principaux auteurs sont toujours en fuite. J’attends aujourd’hui plus que jamais que la Serbie arrête enfin Ratko Mladic et Radovan Karadzic et les transfère dès que possible à La Haye”. Belgrade, qui affirme régulièrement faire tout son possible, est engagé dans un processus de rapprochement avec l’Union européenne. Mais Bruxelles menace de geler les négociations tant que les deux fugitifs ne sont pas livrés au TPIY.