DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres mis en cause sur le dossier des fonds de pensions d'entreprise

Vous lisez:

Londres mis en cause sur le dossier des fonds de pensions d'entreprise

Taille du texte Aa Aa

Contrairement aux apparences, ces Britanniques n’ont pas le coeur à s’amuser. Ils veulent le montrer au gouvernement, mis en cause dans un rapport parlementaire sur le dossier des fonds de pensions d’entreprise. Comme cet homme ils seraient 85.000 à avoir perdu leur épargne après la faillite de leur entreprise, en suivant les yeux fermés ses conseils: “le gouvernement nous a dit que nos pensions étaient sûres, explique-t-il, qu’on devait avoir confiance et investir. Je crois qu’il doit maintenant nous verser des compensations”.

Dans son rapport, la médiatrice Ann Abraham estime que le gouvernement a encouragé les employés à souscrire à un fonds d’entreprise, sans les informer des risques encourus : “Je peux parler de mauvaise gestion, la responsabilité du gouvernement est engagée : il a fait ce qu’il ne devait pas faire, en délivrant des informations officielles parfois imprécises, souvent incomplètes, inconsistantes, et potentiellement trompeuses”.

La médiatrice estime que le gouvernement a ignoré les mises en garde d’experts dès 1998, et qu’il doit rembourser les sommes perdues sur la période allant d’avril 1997 à mars 2004, elles seraient de plus de 7 milliards d’euros .