DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le dossier du nucléaire iranien donne du fil à retordre au Conseil de sécurité

Vous lisez:

Le dossier du nucléaire iranien donne du fil à retordre au Conseil de sécurité

Taille du texte Aa Aa

Au terme d’une cinquième séance de négociations, les pays détenteurs du droit de véto ne sont pas parvenus à s’entendre sur un texte. Russie et Chine, qui privilégient la diplomatie, font obstacle aux propositions françaises, britanniques et américaines. Pour le Chinois Wang Guangya, “le rôle du Conseil de sécurité est de soutenir et renforcer le rôle de l’Agence Internationale de l‘énergie atomique, pas d’endosser les fonctions de l’AIEA.”

Aujourd’hui et demain le Conseil de sécurité doit se réunir encore pour parvenir à un texte commun. Une déclaration qui appellerait l’Iran à suspendre ses activités d’enrichissement d’uranium et de recherche. Les Etats-Unis affirment toujours que Téhéran veut se doter de l’arme atomique. Washington pousse la communauté internationale à réagir plus vite à ce qu’il considère comme “une menace aussi grande que le 11 septembre”.