DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grande-Bretagne : Tony Blair à nouveau sur la sellette

Vous lisez:

Grande-Bretagne : Tony Blair à nouveau sur la sellette

Taille du texte Aa Aa

Après des votes difficiles sur sa réforme de l‘éducation, le Premier ministre britannique doit se défendre face à des soupçons sur des prêts faits au Labour suite à des révélations dans la presse.Alors que le trésorier du parti travailliste, Jack Dromey s‘était publiquement plaint jeudi d’ignorer tout ces prêts, le Labour a admis ce vendredi avoir reçu près de 20 millions d’euros de différents donateurs. Certains d’entres eux ont été proposés et refusés pour un siège à la Chambre des Lords.

Et c’est un Tony Blair visiblement tendu qui a dénoncé ces attaques jeudi lors de sa conférence de presse mensuelle. Il “a admis être au courant de ces prêts mais il a assuré qu’il n’y avait eu aucune violation des règles et que cet argent avait été utilisé pour le financement de sa campagne”. Le Premier ministre britannique qui a été réélu en mai dernier pour un troisième mandat à Downing Street s’est dit prêt à modifier les règles de financement des partis, à condition qu’elles s’appliquent à toutes les formations.