DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël : soupçons sur des cas humains de grippe aviaire

Vous lisez:

Israël : soupçons sur des cas humains de grippe aviaire

Taille du texte Aa Aa

Au moins une personne a été admise à l’hôpital de Soroka à Bersheva dans le sud de l’Etat hébreu. Les médecins veulent vérifier s’il a contracté le H5N1, la souche mortelle de la maladie. Deux autres personnes pourraient être également concernées.

Tous travaillaient dans un élevage où 11000 dindes ont été retrouvées mortes. Des tests ont confirmé la présence de la grippe aviaire mais ce médecin se montre rassurant : “si il y a une pandémie, Israël est bien préparé pour soigner les malades. Nous avons assez de vaccins et de médicaments et nous savons comment les isoler. Nous espérons cependant qu’il n’y aura pas de pandémie”. Les autorités sanitaires israéliennes ont néanmoins décidé l’abattage de la totalité des dindes dans trois kibboutz. La volaille est très prisée dans les repas en Israël où l’on ne mange pas de porc. Ces élevages collectifs sont ceux d’Ein Hashlosha et Holit, situées près de la frontière égyptienne. Le troisième est celui de Nakhshon, qui se trouve à 25 kilomètres de Jérusalem. La Commission européenne a décidé d’interdire dès ce vendredi les importations de “volailles vivantes et de viande de volaille” en provenance d’Israël, après la détection du virus H5N1.