DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Slobodan Milosevic : le mystère de sa mort

Vous lisez:

Slobodan Milosevic : le mystère de sa mort

Taille du texte Aa Aa

Qu’est-ce qui a déclenché l’arrêt cardiaque de Slobodan Milosevic ? Pour l’heure, le mystère reste entier. On sait seulement que l’ancien président yougoslave n’a pas été empoisonné et que les traces de médicaments retrouvés dans son sang étaient bien ceux qui lui avaient été prescrits et qu’ils n‘étaient pas en concentration excessive.

Ce sont les résultats encore partiels des analyses toxicologiques dévoilés ce vendredi par le président du TPI : “Jusqu’ici rien n’indique qu’il y a eu empoisonnement. Les médicaments prescrits à Monsieur Milosevic ont été retrouvés dans son sang mais pas en doses toxiques”. L’enquête de la justice néerlandaise va donc se poursuivre, on devrait en savoir plus à la fin de la semaine prochaine. Slobodan Milosevic est décédé samedi dernier dans sa cellule du TPI à l‘âge de 64 ans. Depuis jeudi, sa dépouille est exposée au Musée de la Révolution à Belgrade. L’occasion de voir comment il était perçu par la population serbe. “Je viens exprimer ma colère contre la communauté internationale, explique un homme. Je rends hommage à Milosevic qui a prouvé que le peuple serbe n’est pas coupable et que s’il y a des coupables ce ne sont pas ceux désignés par la communauté internationale.” “Celui qui veut venir ici et le voir, ça le regarde. je ne l’aimais pas, je n’irai donc nulle part,” explique à l’inverse cet autre. Le premier chef d’Etat jugé par la justice internationale pour génocide et crimes de guerre sera inhumé ce samedi dans sa ville natale de Pozarevac en Serbie-Monténegro.