DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une foule immense pour dire adieu à son ancien héros

Vous lisez:

Une foule immense pour dire adieu à son ancien héros

Taille du texte Aa Aa

Les partisans de Slobodan Milosevic se sont massivement retrouvés à Belgrade en Serbie, où la dépouille de l’ex-président serbe a été transférée du musée de la Révolution sur le parvis du Parlement. 50 000 personnes sont venues rendre un dernier hommage à l’ancien président serbe.

Une mobilisation au rendez-vous donc pour les partisans de l’ancien président. C’est justement là, dans ce bâtiment du parlement que le 5 octobre 2000, les manifestants opposés au régime Milosevic s‘étaient rassemblés… Ils avaient pris le parlement, précipitant la chute d’un homme et celle d’un règne de treize ans. Des discours aux accents très nationalistes ont été prononcés, célébrant la grandeur d’un homme que toute cette foule considère comme un héros. Slobodan Milosevic était pourtant poursuivi devant le Tribunal Pénal International de la Haye pour crimes contre l’humanité, crimes de guerre et génocide. On le tient toujours pour responsable des guerres en Bosnie, en Croatie et au Kosovo, conflits qui ont fait 200 000 morts. Après cette cérémonie, ses fidèles ont escorté le convoi funèbre jusqu‘à Pozarevac, petite ville plus au sud, fief de Milosevic, où il devait être enterré dans le jardin de la propriété familiale. Un enterrement sans ses proches, sa femme et son fils notamment, qui ont décidé de ne pas revenir en Serbie pour les funérailles. Et c’est à nouveau une foule gigantesque qui a accueilli sa dépouille à Pojarevatz, Entre 10 000 et 20 000 personnes massées le long de la rue qui mène à la maison des Milosevic, dans le jardin de laquelle une tombe a été creusée pour l’ancien président serbe. 70 personnes environ, dont très peu d’officiels étrangers, ont assisté à la mise en terre. Et c’est sans avoir pu être jugé que Slobodan Milosevic a rejoint sa dernière demeure.