DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

l'opposition reste mobilisée

Vous lisez:

l'opposition reste mobilisée

Taille du texte Aa Aa

En dépit des menaces formulées par le pouvoir, l’opposition bélarusse n’a pas l’intention de démobiliser. Principal adversaire du président Loukashenko, Alexander Milinkevitch a tenu une conférence de presse lundi pour appeler la population à manifester de nouveau dans la soirée en faveur de l’annulation de l‘élection.

“ Nous refusons de reconaître les résultats d’une élection qui n’est autre qu’un coup d’Etat. Le dirigeant de ce pays n’a eu le droit de se présenter pour un troisième mandat que parce qu’il a fait modifier la constitution en ce sens, par referendum, en 2004.” C’est la deuxième fois depuis l’annonce des résultats qu’Alexander Milinkevitch brave les autorités. Dimanche soir, quelques 10 000 de ses sympathisants se sont rassemblés sur la place d’octobre, dans le centre de Minsk pour dénoncer une victoire volée. Ultime barroud d’honneur, ils ont brandi le drapeau blanc et rouge, emblème d’un Bélarus pré-soviétique, interdit par Loukashenko. Dimanche soir, les services de sécurité se sont contentés d’observer, mais le risque de répression n’est pas pour autant écarté.