DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Libéralisation des investissements boursiers pour les résidents étrangers

Vous lisez:

Libéralisation des investissements boursiers pour les résidents étrangers

Taille du texte Aa Aa

Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a approuvé lundi la mesure prise par l’autorité saoudienne des marchés de capitaux, pour tenter de redonner des couleurs à la demande sur le marché boursier saoudien, le plus important du monde arabe.
A partir de samedi prochain, les 6 millions de résidents étrangers vivant sur le sol saoudien pourront investir directement à la bourse de Ryad. Cette mesure de libéralisation des investissements s’accompagne de la division de la valeur nominale des actions négociées à Ryad.
“La question est de savoir, affirme Wahad Al Taha, un expert du marché saoudien, combien seront-ils capables d’investir dans la bourse saoudienne ? Ils seront plus intéressés par les introductions de nouvelles valeurs que par l’investissement sur le marché lui-même. J’ajoute que ces mesures n’ont rien couté au gouvernement”.
C’est uniquement par le biais de fonds de commun de placement que les expatriés pouvaient jusqu‘à présent investir à la bourse de Ryad. Mais les valorisations y sont toujours élevées; n’oublions pas que la place boursière saoudienne s’est envolée de plus de 620% depuis 2002. Pour les analystes, les résidents étrangers ne vont pas se ruer immédiatement sur les valeurs de la cote.