DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un scrutin non démocratique (OSCE)


monde

Un scrutin non démocratique (OSCE)

Illégitime pour l’opposition bélarusse, la victoire du Président Loukashenko à la présidentielle de dimanche l’est aussi pour l’OSCE. Depuis Minsk, capitale du Bélarus, le chef de la mission d’observation de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe, Geert Arhens, a souligné le caractère non démocratique du scrutin.

“Il est clair que le président en poste a usé de son autorité de telle manière qu’on ne peut parler d‘élections libres et justes au Bélarusse.” Une opinion partagée par le Conseil de l’Europe, dont les émissaires s‘étaient vus refuser un droit de regard sur le déroulement du scrutin. L’organisation paneuropéenne, qui regroupe 46 Etats, a qualifié cette élection de farce. L’exception dans ce concert de critiques vient de l’est : pour Moscou, la réélection d’Alexander Loukashenko est tout ce qu’il y a de plus légitime.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La colère des activistes palestiniens contre l'Autorité palestinienne