DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Négociations bloquées, étudiants dans la rue, le CPE est au point mort

Vous lisez:

Négociations bloquées, étudiants dans la rue, le CPE est au point mort

Taille du texte Aa Aa

Un millier d‘étudiants battant le pavé à Paris, presque autant à Lyon, 2000 à Nancy, les jeunes Français restent mobilisés, avant la grande journée de grève annoncée pour le 28 mars.

Le Premier ministre Dominique de Villepin campe sur ses positions, hors de question de retirer le CPE, ou de le suspendre, mais il se dit ouvert au dialogue. A l’Assemblée nationale, Jean Marc Ayrault, le Président du Groupe socialiste n’y croit pas : “Il est trop tard aujourd’hui pour que le Premier ministre annonce une négociation. Il a piétiné les partenaires sociaux, contraint le parlement par l’urgence et l’article 49.3, ignoré les manifestations. Nul ne croit plus à sa parole, nul ne croit plus à ses pseudo-concessions !”

Les deux principaux points de blocage de ce contrat réservé aux moins de 26 ans restent la période d’essai de deux ans et l’absence de justification en cas de rupture de contrat. Un CPE qui pourrait aussi, à un an des présidentielles, brûler les chances du candidat Dominique de Villepin…