DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bolivie : récupérer l'accès à la mer

Vous lisez:

Bolivie : récupérer l'accès à la mer

Taille du texte Aa Aa

Comme tous les 23 mars, la Bolivie fêtait la mer ce jeudi. Une mer à laquelle le pays n’a plus d’accès depuis une guerre avec le Chili il y a 127 ans. Ces célébrations ont été l’occasion pour le président bolivien, Evo Morales, de réclamer une réunion urgente de l’Organisation des Etats américains, sur cette seule question. L’OEA est, il est vrai, actuellement dirigée par un chilien.

Evo Morales a souhaité une solution pacifique. Il s’est dit optimiste après avoir vu dix mille Chiliens manifester en faveur d’un accès maritime pour la Bolivie le 10 mars dernier, à la veille de l’investiture de leur nouvelle présidente, la socialiste Michelle Bachelet. La Bolivie propose une récupération progressive d’une portion du territoire bordant l’océan Pacifique, en passant par une période de souveraineté partagée. La dispute sur l’accès à la mer alimente les tensions entre les deux voisins, qui ont rompu leurs relations diplomatiques en 1978. Si l’heure est au réchauffement, le dossier n’en est pas moins piégé : non seulement le territoire côtier revendiqué par La Paz est riche en minerais, mais un accès à la mer permettrait à la Bolivie de doper ses exportations de gaz… Un dangereux voisin en devenir, du point de vue chilien.