DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des sanctions internationales contre le régime bélarusse

Vous lisez:

Des sanctions internationales contre le régime bélarusse

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne décide de prendre des sanctions contre le président bélarusse Alexander Loukachenko, en raison de l‘élection présidentielle “entachée d’irrégularités” et de l’arrestation de nombreux manifestants dans la nuit.

Cette nuit en effet, la place d’Octobre à Minsk, capitale bélarusse, a été évacuée par les forces de l’ordre, les quelques centaines de manifestants qui l’occupaient encore ont du quitter les lieux et ce matin ne restaient comme signes de cette occupation que des tentes dévastées et des détritus. L’Union européenne a décidé de réagir aujourd’hui et le texte adopté parle de sanctions mais sans préciser leur teneur exacte. Ursula Plassnik, ministre autrichienne des affaires étrangères :“Le Conseil européen a décidé de prendre des mesures restrictives contre ceux qui sont responsables de violation des standards électoraux internationaux, cela inclue le Président Loukashenko”. Moscou, en revanche, a approuvé l’action des forces de l’ordre place d’Octobre. Washington de son côté prévoit des sanctions, notamment financières, contre le leader bélarusse. Alexander Milinkevitch, leader de l’opposition :“Nous soutenons les sanctions qui ont été décidées par l’Union Européenne et les Etats-Unis, des sanctions concrètes contre ceux qui violent les lois”. Les manifestants qui occupaient jusqu‘à cette nuit la place d’octobre ont été regroupés ce matin dans un centre de détention de Minsk. Ils ont finalement été emmenés en bus vers d’autres centres pour y être jugés, sous les protestations de leurs proches. La plupart d’entre eux risquent de courtes peines de prisons ou des amendes pour avoir manifesté conre les résultats de la présidentielle de dimanche dernier.