DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Evacuation musclée des manifestants tôt ce vendredi matin au Bélarus

Vous lisez:

Evacuation musclée des manifestants tôt ce vendredi matin au Bélarus

Taille du texte Aa Aa

La police anti-émeutes bélarusse a mis fin en 20 minutes à cinq jours de manifestations de l’opposition sur la place d’Octobre à Minsk, la capitale. Des manifestations visant à protester contre la réélection du président Loukachenko.Entre 200 et 400 manifestants ont été interpellés dont un diplomate polonais qui était présent sur les lieux et l’un des fils d’Alexander Milinkevitch, le leader de l’opposition. Les manifestants avaient installés un véritable village de tentes sur cette place située dans le centre de la capitale bélarusse.

Les manifestants arrêtés ont été immédiatement conduits dans une prison de Minsk où se trouve déjà 300 de leurs compagnons interpellés ces derniers jours. Les autorités ont ensuite fait place nette à l’aide de bulldozers en détruisant ce village de toile, foyer symbolique de l’opposition. Alexander Kozouline, un des dirigeants de l’opposition “a rendu hommage à l’héroïsme de ces jeunes manifestants et dénoncé le manque de patience des autorités, deux attitudes qui selon lui symbolise l’histoire du Bélarus”. De son côté, Alexander Milinkevitch s’est rendu dès l’aube devant la prison où ont été conduits les manifestants interpellés. “Ce pouvoir”, dit-il, “ne connaît qu’un langage, celui de la répression. Il l’a encore montré aujourd’hui, il ne respecte pas la démocratie”. Alexander Milinkevitch a réitéré son appel à une grande manifestation samedi sur la place d’Octobre à l’occasion de la journée de l’Indépendance. Un rassemblement qui sera un véritable test pour l’opposition.