DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : ce vendredi est peut être décisif dans la crise sur le CPE

Vous lisez:

France : ce vendredi est peut être décisif dans la crise sur le CPE

Taille du texte Aa Aa

Deux mois après le début de la grogne contre le contrat première embauche (CPE), Dominique de Villepin tente d’amorcer le dialogue. Le Premier ministre français reçoit les syndicats ce vendredi après-midi à Matignon. Une première prise de contact depuis le début de cette crise et alors qu’une nouvelle journée de grève et de mobilisation est déjà prévue pour ce mardi.

Pour François Chérèque, le secrétaire général de la CFDT, le mot d’ordre des syndicats reste le même : “Les syndicats réaffirment leur demande de retrait de ce CPE avant tout dialogue et toute discussion sur l’emploi des jeunes”. Jeudi, les manifestations ont réuni entre 220 000 et 450 000 personnes dans toute la France. Certaines ont dégénéré à cause de bandes de casseurs venus en découdre avec les forces de l’ordre comme ici sur l’esplanade des Invalides à Paris. Une soixantaine de personnes ont été blessées dont une grièvement. Des incidents ont également éclaté à Marseille, à Rennes et en banlieue parisienne. Plus de 480 personnes ont été arrêtées dans tout le pays.