DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les oméga 3 pas si bénéfiques que ça

Vous lisez:

Les oméga 3 pas si bénéfiques que ça

Taille du texte Aa Aa

Les effets bénéfiques des oméga 3 vendus notamment en pharmacie sont mis en doute par des dizaines d‘études récentes publiées dans une revue médicale britannique.

Stars des assiettes dans de très nombreux pays pour leur vertus protectrices contre le cancer et les maladies cardio-vasculaires, les oméga 3 auraient selon ces études un effet moins bénéfique qu’attendu. Selon une experte, la consommation d’oméga 3 naturels présents en grande quantités dans les poissons gras reste une bonne chose : “Nous pouvons continuer à en manger, une à deux fois par semaine, c’est l’une des meilleures manières pour réduire les risques de maladies cardio-vasculaires”. L’important c’est la fraîcheur des oméga 3. Ces acides gras sont très fragile ils ne supportent pas la congélation de longue durée. “Ma fille a pris l’habitude de manger du maquereau, je m’en félicite et nous allons en acheter”, dit une mère de famille “Si vous pensez à des pays comme le Japon où l’on mange beaucoup de poissons gras, ils semblent que les habitants vivent un peu plus longtemps affirme unhomme. Et d’ajouter, “ils ont une meilleure santé et sont moins obèses que nous”. La consommation de poissons frais tels que le thon, le saumon, le maquereau, le hareng ou les sardines reste conseillée sinon encouragée qu’ils soient achetés dans les grandes surfaces ou sur les marchés.