DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : les principales organisations étudiantes boycottent Dominique de Villepin

Vous lisez:

France : les principales organisations étudiantes boycottent Dominique de Villepin

Taille du texte Aa Aa

Le bras de fer sur le Contrat Première Embauche (CPE) se poursuit. Les principales organisations étudiantes et lycéennes ont finalement refusé de rencontrer Dominique de Villepin ce samedi matin. Seules l’UNI, proche de l’UMP, la FAGE et le PDE ont répondu présent.

L’UNEF, l’UNL, LA FIDL et la confédération étudiante dénoncent la stratégie du gouvernement qui refuse de retirer le Contrat Première Embauche. Ils ont remis au cabinet du Premier ministre une lettre expliquant les raisons de leur boycott. Vendredi après-midi, les cinq confédérations syndicales sont sorties dépitées de Matignon. Le Premier ministre français n’a rien concédé. Dominique de Villepin a néanmoins souhaité poursuivre le dialogue entre gouvernement et syndicats. L’intersyndicale a appelé à faire de mardi prochain une puissante journée d’action interprofessionnelle. Jusqu‘à présent le mouvement anti-CPE n’a pas montré d’essouflement. Pourtant la violence commence à sérieusement peser sur la crise.