DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition bélarusse maintient la manifestation de ce matin à Minsk

Vous lisez:

L'opposition bélarusse maintient la manifestation de ce matin à Minsk

Taille du texte Aa Aa

Les autorités bélarusses tentent par tous les moyens de dissuader l’opposition de manifester. Hier soir, la police empêchait toute réunion sur la place d’Octobre à Minsk. Des dizaines de personnes qui souhaitaient déposer des fleurs là où la veille se trouvaient encore des tentes ont été dispersées.

C’est au centre de cette campagne d’intimidation que le leader de l’opposition Alexander Milinkevitch a renouvelé son appel au rassemblement. Des milliers de personnes sont attendues ce matin dans la capitale pour protester contre la réélection dimanche dernier du président Alexander Loukachenko. De son côté, l’Union européenne a relevé des irrégularités dans le scrutin et elle a jugé “inacceptable” l’opération des forces de l’ordre à Minsk la nuit dernière. Bruxelles a donc décidé de prendre des sanctions contre le président Loukachenko.Moscou a, en revanche, pris la défense des autorités bélarusses. Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov: “Bien avant l‘élection au Belarus, l’OSCE avait annoncé que l‘élection ne serait pas légitime… et d’une manière plutôt biaisée, l’organisation européenne a commenté son déroulement et les résultats. Elle a de ce fait joué le rôle de pyromane.” Depuis 24 heures, ils sont nombreux à se retrouver devant les prisons de la capitale bélarusse où sont détenus les centaines de manifestants arrêtés ces derniers jours, ainsi que 22 journalistes. Toute la journée d’hier, la justice a enchaîné les condamnations: de 5 à 15 jours de prisons selon les cas.