DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retour à Londres pour l'ex-otage britannique en Irak Norman Kember

Vous lisez:

Retour à Londres pour l'ex-otage britannique en Irak Norman Kember

Taille du texte Aa Aa

Il avait quitté vendredi soir l’Irak pour le Koweït puis il a regagné le Royaume-Uni samedi après-midi. Âgé de 74 ans, Norman Kember s‘était rendu en Irak avec une équipe de l’ONG pacifiste Christian Peacemaker Teams. Il a été libéré jeudi avec les canadiens Harmeet Sooden et James Loney lors d’une opération militaire de la Force multinationale après près de quatre mois de captivité.

Norman Kember a tenu une conférence de presse en compagnie de son épouse : “mes pensées vont d’abord au peuple irakien et aux familles des soldats morts en Irak. Je ne crois pas qu’une paix durable puisse être obtenue par la force armée. Mais je rends hommage au courage des soldats qui ont joué un rôle dans mon sauvetage. Je ne désire pas m’exprimer pour le moment sur ces quatre longs mois de captivité. Je suis heureux d‘être libre. Mais je veux d’abord me consacrer à ma famille”, a-t-il expliqué devant les journalistes. Les ex-otages avaient été enlevés fin novembre par les “Brigades des épées du droit”, un groupe armé jusqu‘à alors inconnu. Ils étaient détenus dans une maison dans l’Ouest de Bagdad. L’Américain Tom Fox, enlevé avec eux n’a pas eu la même chance. Son corps a été retrouvé le 10 mars dernier dans la capitale irakienne.