DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections législatives à haut risque pour le pouvoir en Ukraine

Vous lisez:

Elections législatives à haut risque pour le pouvoir en Ukraine

Taille du texte Aa Aa

Les Ukrainiens renouvellent ce dimanche leur parlement. Des élections importantes pour le pays qui peuvent ou confirmer le virage pro-occidental pris avec la Révolution Orange ou signifier un retour dans le giron russe.

Trente-sept millions d‘électeurs sont appelés aux urnes pour ce scrutin. Le nouveau parlement sera amené à jouer un rôle-clef dans la formation du gouvernement au terme d’une réforme constitutionnelle qui réduit considérablement les prérogatives du président. Le parti du chef de l’Etat, Victor Iouchtchenko, est crédité de près de 20% des voix par les sondages. Notre Ukraine veut faire intégrer l’ex-République soviétique à l’Union européenne et à l’OTAN, et se prononce pour des relations pragmatiques avec Moscou. Le parti présidentiel est suivi de près par le bloc Ioulia Timochenko dirigé par l‘égérie de la Révolution Orange. Limogée du poste de Premier ministre en septembre dernier, Timochenko promet de continuer la révision des privatisations réalisées sous le régime Koutchma, une position qui inquiète grandement les investisseurs étrangers. Enfin l’homme fort de ces législatives c’est Victor Ianoukovitch. Le chef de l’opposition, candidat malheureux à la présidentielle de 2004 et ancien chef du gouvernement sous Leonid Koutchma, est crédité de 30% des voix. Son parti pro-russe, le parti des Régions, compte dans ses rangs de riches hommes d’affaires et d’importants membres de l’ancien régime. Toutefois les analystes estiment qu’aucune force politique ne devrait être en mesure de remporter la majorité des 450 sièges du Parlement. Des coalitions devront se former et au jeu des alliances toutes les options sont possibles…