DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une gifle pour le héros de la révolution orange

Vous lisez:

Une gifle pour le héros de la révolution orange

Taille du texte Aa Aa

Il s’attendait à la défaite, mais sûrement pas à une défaite d’une telle ampleur… Le président ukrainien Viktor Iouchtchenko a connu un violent revers aux élections législatives, les premières depuis son accession au pouvoir en décembre 2004. Le héros de la révolution orange a subi de plein fouet les effets d’une économie qui tourne au ralenti : croissance en baisse, chômage en hausse, de même que l’inflation. Alors que la corruption continue à sévir dans le pays. Il est aussi et peut-être surtout la principale victime des divisions dans son propre camp.

Il parait désormais bien loin le temps des rassemblements dans la capitale Kiev, sur la place de l’Indépendance. Main dans la main, unis face au régime du président Leonid Koutchma. A l‘époque, Iouchtchenko et Ioulia Timochenko s’affichaient à la même tribune. Ils sont désormais rivaux. Nommée Premier ministre en février 2005, limogée quelques mois plus tard, en septembre, Timochenko entend bien profiter de son excellent – et inattendu – résultat pour prendre sa revanche sur son allié d’hier, devenu sa principale cible aujourd’hui.