DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Faible baisse du chômage en France en février

Vous lisez:

Faible baisse du chômage en France en février

Taille du texte Aa Aa

10000 demandeurs d’emploi en moins en France en février par rapport à janvier : la baisse du nombre des chômeurs est légère : elle se monte à 0,4% en pourcentage. Pourtant, le taux de chômage reste inchangé par rapport à janvier 2006 : à 9,6% de la population active. Sur un an le taux de chômage a baissé en France puisqu’il était de 10,1% en février 2005, soit en un an 154.000 chômeurs de moins. Mais ce taux de 9,6% est identique à celui de février 2004.

Les jeunes chômeurs, que la création du CPE cible en priorité ont légèrement bénéficié de la baisse du chômage mais les évolutions sont faibles.

“Chaque mois, le nombre de chômeurs en moins est très faible, affirme Nicolas Bouzou, économiste au Xerfi, et d’un autre côté si on regarde les créations d’emplois dans les entreprises privées, là aussi on est dans des chiffres assez faibles donc il est difficile de dessiner une tendance. Il y a bien une petite baisse du taux de chômage mais il faut garder en tête que cette baisse est fragile, il suffirait de pas grand-chose pour que le mouvement s’inverse et qu’on aie à nouveau une hause du taux de chômage”.

A côté de la faiblesse de cette baisse du chômage, on note que 22,2% des jeunes présents sur le marché du travail sont sans emploi contre 8,8% des actifs âgés de 25 à 49 ans.

“Le fait de faire des études et d’arriver à un bac + 5, affirme Julien Losser étudiant juriste, finalement c’est pas du tout évident derrière de trouver un travail et donc il y a une sorte de phénomène oú on est confronté à la réalité en se disant : finalement ce que j’ai fait c’est bien gentil mais ça ne me permettra jamais d’avoir ce que j’espèrais avoir”.
L’Insee, l’Institut national des statistiques, dans sa note de conjoncture, prévoit la poursuite de la baisse du chômage en France à un taux de 9,2% à la fin du premier semestre 2006.