DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'équipementier automobile américain Delphi veut retrouver la rentabilité.

Vous lisez:

L'équipementier automobile américain Delphi veut retrouver la rentabilité.

Taille du texte Aa Aa

L‘équipementier automobile américain Delphi annonce son intention de supprimer 8.500 emplois soit un quart de ses effectifs. Cette décision s’acompagnerait de la fermeture ou de la vente d’un tiers des sites de l‘équipementier dans le monde d’ici 2008. Le groupe, ancienne filiale de General Motors, veut dénoncer les conventions collectives le liant à ses salariés aux Etats Unis ainsi que les contrats non rentables signés avec son ancienne maison mère.
Delphi, qui se trouve dans une situation financière très difficile, s’est placé en octobre dernier sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites et veut aujourd’hui privilégier ses activités rentables, parmi lesquelles l‘électronique, les aides à la navigation et les équipements de sécurité, et parallèlement réduire de façon significative sa masse salariale.