DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement américain intervient directement dans l'affaire Microsoft-Commission européenne

Vous lisez:

Le gouvernement américain intervient directement dans l'affaire Microsoft-Commission européenne

Taille du texte Aa Aa

Washington a envoyé un e-mail demandant à la Commission un traitement juste pour l’entreprise de Bill Gates.

Pour ce deuxième jour d’audience entre Microsoft et la Commission européenne à Bruxelles, le groupe américain a apporté avec lui 12000 pages de documentation.

La Commission reproche à Microsoft de n’avoir pas appliqué la décision de mars 2004 qui l’avait condamné pour abus de position dominante.

Brad Smith, conseiller général du groupe :
“Je pense que nous avons eu un dialogue très constructif jeudi. J’aurais voulu que l’on puisse parler comme ça plus tôt. Mais je suis plus optimiste pour ce deuxième jour, ce genre de dialogue constructif peut mener à une vraie solution”.

Microsoft risque des amendes journalières de deux millions d’euros, une goutte d’eau pour l’entreprise américaine dont le chiffre d’affaires est plus important que le PIB de certains états membres de l’Union… Les amendes pourraient donc être portées à 5% de ce chiffre d’affaires.

En attendant, les concurrents, eux aussi présents à l’audience, continuent de demander plus d’interopérabilité aux produits Microsoft.

L’appel de la décision de 2004 sera examiné mi-avril.