DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Promulgation, déception, manifestations

Vous lisez:

Promulgation, déception, manifestations

Taille du texte Aa Aa

La journée de mardi, réponse de la rue aux propos présidentiels, devrait être marquée par des grèves, des arrêts de travail et des manifestations. Les syndicats espèrent faire mieux que mardi dernier, où entre 1 et 3 millions de personnes sont descendues dans la rue.

Vendredi soir, tous attendaient la décision de Jacques Chirac. Comme à Montpellier, ou encore à Marseille, où réagit cet étudiant : “Cette colère n’a pas du tout été traitée ce soir. C’est une colère qui est beaucoup plus profonde, une colère sociale”.

“Soit on passe en force soit on fait tomber le gouvernement”, dit un leader étudiant lors d’un meeting à Poitiers. Après l’allocution du président, des centaines de manifestants sont descendus spontanément dans les rues de France. La sortie nocturne a parfois dégénéré, un scénario que l’on craint de voir se répéter mardi.