DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La diplomatie américano-britannique ne ménage pas ses efforts en Irak

Vous lisez:

La diplomatie américano-britannique ne ménage pas ses efforts en Irak

Taille du texte Aa Aa

Condoleezza Rice et Jack Straw sont à Bagdad. Visite surprise ce dimanche aux dirigeants irakiens. Objectif: les presser de former rapidement leur gouvernement toujours en gestation trois mois après les législatives. La secrétaire d’Etat américaine et le ministre britannique des Affaires étrangères ont indiqué qu’ils n’interféraient pas dans le choix du futur exécutif. Ils ont néanmoins insisté pour que ce soit un gouvernement d’union nationale. Et c’est bien là tout le problème. Chiites, sunnites et Kurdes ne s’entendent pas sur le choix du Premier ministre. Ibrahim Jaafari, l’actuel chef du gouvernement et candidat à sa propre succession ne fait pas l’unanimité. Une contestation qui s’est étendue à son propre camp, certains lui demandant même de démissionner pour débloquer les négociations. Les deux chefs de la diplomatie espèrent que leur présence fera aboutir ces discussions rapidement. Ils se sont néanmoins refusés à fixer un délai.