DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : choc et émotion après le meurtre du petit Tommaso

Vous lisez:

Italie : choc et émotion après le meurtre du petit Tommaso

Taille du texte Aa Aa

L’Italie pleure la mort du petit Tommaso. Les Italiens ont été révulsés par le meurtre horrible de ce bébé de 18 mois. Plusieurs centaines de personnes ont défilé dans les rues de Parme ce dimanche pour manifester leur indignation et leur colère. Certains veulent modifier la Constitution pour instituer la peine de mort pour les meurtriers d’enfants…

Spontanément, dans les stades de la péninsule, les équipes de football ont observé dimanche soir une minute de silence à la mémoire du bébé. Tommaso avait été enlevé chez lui, dans sa maison de Casalbaroncolo, près de Parme, devant ses parents et son petit frère au début du mois de mars. Ce samedi, deux hommes et une femme ont été interpellés dans le cadre de l’enquête. L’espoir est revenu. Mais la nouvelle est tombée comme un couperet. L’enfant a été tué peu après le rapt. Les deux hommes, des maçons siciliens, se rejettent la responsabilité du meurtre. Le corps de l’enfant a été retrouvé samedi soir dans un terrain vague. Les ravisseurs voulaient obtenir une rançon du père, responsable d’un bureau de poste. Ils ont expliqué que l’enfant avait été tué parce qu’il ne cessait de pleurer.