DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Directive Bolkestein : la Commission suit les exigences du Parlement

Vous lisez:

Directive Bolkestein : la Commission suit les exigences du Parlement

Taille du texte Aa Aa

Les manifestants anti-Bolkestein ont de quoi se réjouir. Un mois-et-demi après la transformation de fond en comble de la directive par le Parlement européen, la Commission se calque sur le texte des eurodéputés. Dans la nouvelle mouture de Bruxelles, exit le “principe du pays d’origine”. La libre prestation de service dans un autre pays d’Europe reste la règle, mais le prestataire devra respecter les exigences du pays d’accueil. Pas question en revanche de maintenir des barrières injustifiées. Les obstacles devront être levés et les formalités simplifiées pour les prestataires étrangers. La Commission de José Manuel Barroso s’est tout juste permis une liberté : réintroduire le secteur des professions juridiques dans le champ d’application de la directive. De nombreux autres services, allant de la santé au travail temporaire en seront exclues, comme le souhaitaient les eurodéputés.