DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OPA de Mittal Steel sur Arcelor : la cible contre attaque

Vous lisez:

L'OPA de Mittal Steel sur Arcelor : la cible contre attaque

Taille du texte Aa Aa

Les actionnaires d’Arcelor attendaient beaucoup du sidérurgiste : ils en auront encore plus, en effet, dans son combat contre Mittal Steel, Arcelor ne désarme pas et reprend l’initiative en annonçant mardi une série de mesures qui sont autant de garde-fous contre les projets de rachat de son adversaire.

La première de ces mesures c’est le relèvement de 1,20 à 1,85 euro par action, du dividende versé aux actionnaires en 2006, soit un rendement confortable de 5,7%. par rapport au cours actuel. Arcelor annonce en plus le versement d’un montant extra de 5 milliards d’euros à ses actionnaires.

Dans un communiqué publié peu de temps après l’annonce des mesures de Arcelor, la direction de Mittal Steel a déclaré être toujours aussi déterminée à acheter Arcelor. La dernière mesure prise mardi par le sidérurgiste basé au Luxembourg est le transfert à une fondation indépendante domiciliée aux Pays-Bas, du capital du sidérurgiste canadien Dofasco récemment acquis.

Cette dernière mesure est destinée à bloquer la revente prévue de Dofasco à l’allemand ThyssenKrupp en cas de succès de l’offre de Mittal Steel sur Arcelor. Cette stratégie n’a pas les faveurs des investisseurs et le titre Arcelor reculait de plus de 1% dans l’après-midi de mardi.

Arcelor bataille depuis plus de deux mois pour faire échec à l’offensive de son prédateur Mittal Steel dont l’offre d’achat le valorise à 18,6 milliards d’euros.