DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une cinquième journée de mobilisation nationale contre le Contrat Première embauche

Vous lisez:

Une cinquième journée de mobilisation nationale contre le Contrat Première embauche

Taille du texte Aa Aa

195 défilés sont prévues à travers toute la France, comme ici à Marseille. Tous les manifestants ont la même exigence: l’abrogation du CPE. A Paris, le cortège partira de la Place de la République à 14h30, pour rallier la Place d’Italie. Afin de prévenir les risques d’incidents, quelque 4.000 policiers et gendarmes sont mobilisés. Le ministre de l’Intérieur doit d’ailleurs se rendre sur place dans l’après-midi pour discuter avec certains d’entre eux.

Aujourd’hui, les préavis de grève sont moins importants que la semaine dernière. Le mouvement affecte principalement les transports, l’Education nationale, les postes et télécommunications, les banques et les médias. Dominique de Villepin avait réuni hier ses ministres pour évoquer l’action gouvernementale dans les mois à venir. Mais dans l’immédiat, c’est Nicolas Sarkozy qui est à la manoeuvre avec les parlementaires UMP, chargés de conduire la rédaction du nouveau texte. En attendant, salariés du public et du privé, étudiants et lycéens sont attendus nombreux dans les rues. Leur objectif: faire aussi bien que le 28 mars dernier… ou plus d’un million de personnes avaient manifesté, et tout faire pour éviter les débordements.