DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Thaksin Shinawatra a finalement décidé de démissionner, après un long bras de fer avec l'opposition

Vous lisez:

Thaksin Shinawatra a finalement décidé de démissionner, après un long bras de fer avec l'opposition

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre thaïlandais fait un pas en avant pour tenter de résoudre la crise qui secoue son pays depuis plus de deux mois. Accusé d’abus de pouvoir et de corruption, Thaksin Shinawatra a décidé de quitter son poste de chef de gouvernement.

D’ores et déjà, les noms des différents successeurs possibles circulent. Mais pour l’heure, c’est le numéro deux du gouvernement qui va assurer l’intérim: le ministre de la Justice Chidchai Vanansathidya. Thaksin Shinawatra a annoncé hier soir qu’il démissionnerait quand le Parlement issu des législatives anticipées de dimanche dernier se réunirait. Ce qui n’est toujours pas possible à l’heure actuelle en raison de l’important boycott du scrutin par l’opposition. Ce mercredi matin, la presse thaïlandaise a largement salué la décision du Premier ministre… appelant les opposants à interrompre leurs manifestations à Bangkok. Le leader du principal parti de l’opposition, l’Alliance du peuple pour la démocratie, a aussitôt répondu à cet appel: “Nous sommes satisfaits, même si nous réclamons des réformes politiques, et une véritable indépendance des institutions du gouvernement. Mais pour le moment, nous sommes satisfaits et nous rentrons à la maison.” Les contestataires qui campaient depuis des semaines devant le siège de Thaksin Shinawatra dans la capitale ont donc replié leurs tentes. A présent, pour sortir de l’impasse, la meilleure solution semble être l’organisation de nouvelles élections.