DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les rafles s'intensifient au premier jour d'une grève contre le roi

Vous lisez:

Les rafles s'intensifient au premier jour d'une grève contre le roi

Taille du texte Aa Aa

La police népalaise a interpellé ce matin plus de 300 manifestants dans le pays au premier jour d’une grève générale. Hier déjà, elle avait procédé à une importante rafle à Katmandou, arrêtant près de 150 manifestants et même des hommes politiques. Tout rassemblement public est interdit dans la capitale et les autorités y ont imposé le couvre-feu la nuit dernière.

Au moins dix personnes ont par ailleurs été tuées dans une petite ville située à 350 kilomètres au sud-est de Katmandou, dans une attaque menée par la guérilla maoïste. Au Népal, les rebelles sont en lutte depuis une dizaine d’années pour renverser la monarchie. Un récent rapport de l’ONU indique qu’ils ont accentué leurs attaques ces deux derniers mois. Il y a un an, le roi Gyanendra prenait les pleins pouvoirs. Pour protester contre son style autocratique, les maoïstes et les partis d’opposition ont appelé à une grève générale de quatre jours dans tout le pays. Le mouvement semble largement suivi aujourd’hui : les routes sont quasi désertes, les entreprises et les écoles sont fermées.