DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Veillée d'arme en Italie avant des législatives sous tension

Vous lisez:

Veillée d'arme en Italie avant des législatives sous tension

Taille du texte Aa Aa

Les voix des principaux candidats en lice pour les législatives italiennes se sont tues ce samedi, comme c’est la règle à la veille du scrutin qui se déroulera dimanche et lundi. Alors que les bureaux de vote s’organisent dans de nombreuses écoles, les résultats sont incertains. Les deniers sondages autorisés donnaient au moins 3 points d’avance à la coalition de centre gauche de Romano Prodi.

Mais le Président du conseil sortant, Silvio Berlusconi, a bataillé ferme pour convaincre les 4 millions d‘électeurs indécis. Le leader de la Maison des Libertés a notamment promis de supprimer l’ICI, une taxe foncière communale. Une promesse qui pourrait séduire les Italiens. 80% d’entre eux sont propriétaires. Son principal adversaire, le leader de la coalition de centre gauche Romano Prodi, a lui promis de faire de la lutte contre l‘évasion fiscale l’une de ses priorités. Pourtant ce ne sont pas les promesses électorales qui ont marqué les électeurs mais plutôt l’agressivité de la campagne ponctuée d’insultes. “C‘était une très mauvaise campagne, d’un ton acerbe, explique un Romain. Je pense que les deux ont très mal communiqué.”