DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Elections législatives en Italie

Vous lisez:

Elections législatives en Italie

Taille du texte Aa Aa

L’Italie et son chef du gouvernement se rendent aux urnes pour élire un nouveau parlement. Après près de deux mois d’une campagne électorale au vitriol qui a vu s’affronter à couteaux tirés Silvio Berlusconi et Romano Prodi, les 47 millions d‘électeurs peuvent enfin choisir leur camp.

A droite, Silvio Berlusconi, président sortant du Conseil, leader de l’alliance Maison de la Liberté. A 69 ans, il Cavaliere a tout fait pour conserver le poste qu’il détient depuis 2001. Le chef du gouvernement a voté à Milan accompagné de sa mère. Mais ce soir il dinera simplement avec elle : “Maintenant nous allons dîner tous les deux au restaurant, comme des amoureux”, s’amuse Silvio Berlusconi. Le président du conseil sortant a fait de cette élection un véritable plébiscite, dont l’une des clés sera le taux de participation. A la mi-journée il atteignait 18%, c’est peu mais le scrutin se déroule sur deux jours. A droite, Romano Prodi, leader de l’alliance Unione. L’ancien président du Conseil de 96 à 98, a aussi été président de la Commission européenne de 99 à 2004. Personnage beaucoup plus fade et moins charismatique que son rival, Prodi incarne pour beaucoup d’Italiens une voix sérieuse, ce qui lui vaut le surnom de Professore. Romano Prodi et son épouse ont voté en milieu de matinée à Bologne. “J’espère que le vote se déroulera de manière régulière et avec beaucoup de sérénité. Ce sont des élections importantes, car l’Italie est un pays important”, a déclaré le chef de l’opposition en quittant le bureau de vote. Le chef de la coalition de centre gauche est crédité d’une courte avance dans les sondages mais tout reste possible car quatre millions d‘électeurs ne savent toujours pas à quel saint se vouer et leur choix pourrait bien déterminer le résultat final. Le vote se poursuit demain de 7h à 15h, ce n’est qu’alors que l’on connaîtra les premiers résultats sortis des urnes… Soirée spéciale à suivre sur Euronews.