DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le crédo de DaimlerChrysler pour les prochaines années : amélioration de la rentabilité

Vous lisez:

Le crédo de DaimlerChrysler pour les prochaines années : amélioration de la rentabilité

Taille du texte Aa Aa

Deux certitudes après la tenue de l’assemblée générale de DaimlerChrysler à Berlin : le groupe souhaite conserver une participation d’au moins 15% dans la société européenne d’aéronautique et de défense EADS et maintenir l‘équilibre entre les actionnaires allemands et français. DaimlerChrysler a annoncé la semaine dernière la vente de 7,5% du capital d’EADS sa part tombant de 30 à 22,5%.

Seconde certitude : le groupe qui est le 5ème constructeur automobile mondial va continuer ses efforts vers une meilleure rentabilité
en 2006.
“Nous sommes conscients de la responsabilité que nous avons vis-à-vis de nos employés mais aussi pour la société, a affirmé Dieter Zetsche, le Pdg de DaimlerChrysler, et c’est précisément parce que nous traitons les choses sérieusement qu’il n’y a pas d’alternative pour continuer à améliorer notre compétitivité : seule la croissance des profits sera capable de sauver l’avenir du groupe et par extension des emplois”.

Les charges de restructuration, et les pertes de Smart, ont fait perdre plus de 500 millions d’euros à Mercedes Car Group en 2005, mais Dieter Zetsche qui est depuis janvier 2006 le patron de DaimlerChrysler, est bien perçu.
Stephan Droxner : analyste allemand du secteur automobile : “c’est vraiment un très bon manager. Il sait ce qu’il fait et c’est quelqu’un de direct quand il y a une décision à prendre. Il a la manière pour convaincre ses équipes que l’avenir de DaimlerChrysler est semé d’embuches”. Le groupe table sur une rentabilité améliorée en 2006 et dans les prochaines années sur une poursuite de la hausse de son bénéfice d’exploitation : le bénéfice directement lié à l’activité commerciale de DaimlerChrysler.