DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Playboy provoque la fièvre

Vous lisez:

Playboy provoque la fièvre

Taille du texte Aa Aa

On savait déjà les hommes capables de s’arracher des magazine de charme. En Indonésie, on préfère les déchirer ! Ils étaient près de 300 à attaquer les bureaux de Playboy, pour manifester contre sa parution. Les vitres du siège à Jakarta sont brisées, les radicaux musulmans, membres du “Front des défenseurs de l’Islam”, détruisent les exemplaires du mensuel, sous les yeux de 90 policiers venus protéger le bâtiment. L’un d’eux sera blessé dans les affrontements.

Les militants, connus pour mener des raids contre les bars de la capitale qui servent de l’alcool, menacent de poursuivre leurs attaques si Playboy n’arrête pas sa publication. C’est vendredi qu’est sortie en Indonésie la première édition du magazine de charme, une version édulcorée. Pas de photos libertines, pas de filles nues, et pas de poses lascives. Mais pour ce pays de presque 200 millions de musulmans, c’est déjà trop, et les attraits de Miss Avril n’y changent rien.