DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Romano Prodi exclut avec fermeté l'idée d'une grande coalition nationale

Vous lisez:

Romano Prodi exclut avec fermeté l'idée d'une grande coalition nationale

Taille du texte Aa Aa

Il n’y aura pas de grande coalition nationale en Italie. Devant la presse étrangère, à Rome, Romano Prodi a une nouvelle fois rejeté avec force la proposition de Silvio Berlusconi. Parlant d’une victoire certes courte mais claire aux législatives du week-end, le leader de la coalition de centre-gauche ne voit pas la moindre raison de recourir à ce type d’union nationale.

“La grande coalition n’existe pas dans le programme de l’Union de la gauche, a-t-il fait valoir, en plus elle ne se fait que lorsqu’il n’y a pas de majorité”. Romano Prodi ne s’est ensuite pas privé d’ironiser sur la demande de Silvio Berlusconi de recompter les bulletins contestés. Un recompte qui selon lui ne changera rien. “Le président du Conseil Berlusconi proteste alors qu’il a la main sur tout : le ministère de l’Intérieur, toute la transmission des données, toute l’organisation technique, tout, tout, tout. Alors je ne sais pas, il n’a pas confiance en lui. Il est en pleine crise d’identité”, a lancé “Il Professore”, provoquant les rires de l’assistance. Romano Prodi souhaite à présent former son gouvernement dès que possible pour se mettre au travail, mais il sera contraint de patienter un peu. Sur le calendrier des prochaines semaines, les échéances se bousculent et allongent immanquablement la transition politique.