DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

El Baradei veut croire à une solution politique dans le dossier iranien

Vous lisez:

El Baradei veut croire à une solution politique dans le dossier iranien

Taille du texte Aa Aa

Le directeur de l’Agence internationale de l‘énergie atomique, l’AIEA est arrivé cette nuit à Téhéran. Il veut convaincre les autorités iraniennes de suspendre l’enrichissement d’uranium. El Barradei qui doit soumettre avant la fin du mois au Conseil de sécurité de l’Onu un rapport sur les activités nucléaires de Téhéran.

Comme un défi au Conseil de sécurité des Nations unies, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé deux jours avant l’arrivée d’El Barradei que l’Iran appartenait désormais au cercle des nations disposant de la technologie nucléaire. Il a même appelé les ingénieurs à accélérer leur travail. Du coup, l’inquiétude est montée d’un cran au sein de la communauté internationale. De Paris à Washington en passant par Moscou.Les Occidentaux soupçonnent Téhéran de développer son programme nucléaire à des fins militaires et non civiles. La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice, a appelé le Conseil de sécurité à l’action.