DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Italie : le président appelé à départager les deux candidats

Vous lisez:

Italie : le président appelé à départager les deux candidats

Taille du texte Aa Aa

Carlo Azeglio Ciampi a été sommé de jouer les arbitres dans le bras de fer qui oppose Silvio Berlusconi à Romano Prodi. Trois jours après des législatives qui ont donné une courte victoire à la gauche, le président italien a reçu mercredi tour à tour le chef de l’opposition et le chef du gouvernement. Et chacun revendique la victoire. Une rencontre pour rien puisque le président n’a fait que rappeler la régle constitutionnelle. Le suspens ne prendra fin qu’avec l’annonce des résultats définitifs probablement ce week-end.

En attendant la presse italienne se délecte des déclarations fracassantes du Cavaliere qui dénonce des fraudes et réclame le recomptage de près de deux millions de votes. Du côté de l’opposition Romano Prodi exhorte son adversaire à reconnaître sa défaite. Mercredi soir devant ses militants à Bologne, il l’a accusé de chercher des alibis pour rester au pouvoir. La bataille des votes se durçit et tend à prouver que la campagne électorale est loin d‘être terminée. Le scrutin de dimanche et lundi a débouché sur les résultats les plus serrés en Italie depuis la Seconde Guerre mondiale. Au Sénat comme à la Chambre des députés, l’opposition de centre-gauche ne devance le centre-droit que d’une courte tête.