DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Condoleeza Rice suggère à l'ONU d'employer la manière forte en Iran

Vous lisez:

Condoleeza Rice suggère à l'ONU d'employer la manière forte en Iran

Taille du texte Aa Aa

La chef de la diplomatie américaine a proposé hier au Conseil de sécurité des Nations unies d’adopter une résolution prévoyant des sanctions contre le nucléaire iranien.

Selon Condoleezza Rice : “le Conseil de sécurité peut, contrairement à l’AIEA, contraindre, par le biais des résolutions dans le cadre du chapitre 7, les Etats membres de l’ONU à obéir à la volonté du système international”. La secrétaire d’Etat américaine se dit “certaine qu’il faut se tourner vers des mesures qui obligeraient l’Iran à s’exécuter.” Le chapitre 7 de la charte de l’ONU permettrait au Conseil de sécurité d’user de la force contre la république islamique qui persiste dans ses activités nucléaires. Arrivé à Téhéran hier, le directeur de l’Agence internationale de l‘énergie atomique persiste, lui, à défendre une résolution politique de la crise. “Nous n’avons pas relevé de détournement de matériel nucléaire à des fins militaires mais tout n’est pas encore clair”, estimait ce jeudi Mohamed el-Baradei avant d’ajouter : “Nous devons trouver une solution qui permette à l’Iran d’utiliser l‘énergie nucléaire à des fins civiles tout en assurant la communauté internationale que le programme nucléaire iranien est bien pacifique”. Téhéran, qui annonçait mardi être parvenu à enrichir de l’uranium, affirme vouloir simplement produire de l‘électricité. A charge de Mohammed el-Baradei de faire la lumière dans ce dossier. Il doit rendre son rapport au Conseil de sécurité de l’ONU à la fin du mois.