DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Face au risque de crise énergitique certains américains prônent le dialogue avec l'Iran


monde

Face au risque de crise énergitique certains américains prônent le dialogue avec l'Iran

Certaines voix aux Etats-Unis se font entendre pour demander que le dossier iranien soit examiné sous un autre angle… Ainsi, le sénateur républicain Richard Lugar estime que le poids de l’Iran dans le dossier global de l‘énergie doit être pris en compte. Le président de la Commission des affaires étrangères du sénat juge qu’il est prématuré d’appuyer en faveur de sanctions des Nations-Unies contre Téhéran : “Les iraniens font partie du paysage énergétique ; à l‘évidence les liens tissés par l’Iran avec l’Inde et avec la Chine, indépendamment des autres pays sont véritablement cruciaux et nous devons parler de ça. Nous devons peut-être porter un peu moins notre attention sur les centrifugeuses que sur la manière dont l‘énergie nucléaire sera produite de manière satisfaisante pour tout ces pays” explique-t-il.

La semaine dernière, le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad n’a cessé de multiplier les annonces assurant que l’Iran rentrait désormais dans le club des pays maîtrisant la technologie nucléaire. Avec la hausse constante des indices du pétrole, les analystes estiment que les américains vont devoir se préparer à une grave crise énergétique s’ils ne poursuivent pas sur la voie de la diplomatie.
Plus d'infos:

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Troisième journée de violences interreligieuses à Alexandrie